Maison

Personne ne voulait s’arrêter et aider ce pauvre chaton orange qui avait désespérément besoin d’aide

Récemment, dans le Bronx, à New York, sur Clay Avenue, un petit chaton orange a été retrouvé recroquevillé sur un rebord froid en béton.

Il criait doucement de douleur, sans toutefois être remarqué par les passants occupés. Tout le monde semblait trop absorbé par sa propre vie pour entendre ses discrets appels à l’aide.

Le chaton était faible et mal nourri, et ses yeux étaient fermés et couverts de sang. Heureusement, choquée par la situation désastreuse du chaton, une personne compatissante a décidé d’intervenir et de l’aider.

Il a contacté un groupe en qui il avait confiance pour prendre des mesures immédiates : Little Wanderers, une organisation dédiée au sauvetage des chats en famille d’accueil et à l’organisation TNR à New York.

Les bonnes gens de Little Wanderers ont immédiatement accepté d’accueillir le pauvre chaton, le nommant Clayton, d’après la rue où il a été trouvé.

Reconnaissant son état critique, ils l’ont transporté d’urgence au Animal Medical Center, le plus grand hôpital vétérinaire à but non lucratif au monde, basé à New York.

À l’hôpital, on a découvert que Clayton, 8 mois, souffrait d’une grave infection des voies respiratoires supérieures. Sa température corporelle était dangereusement basse et nécessitait une attention immédiate, et une odeur désagréable suggérait une blessure cachée.

Clayton souffrait également d’anémie grave et de pneumonie bilatérale, nécessitant un plan de traitement agressif comprenant des antibiotiques, une protection gastro-intestinale, des liquides et des médicaments pour les yeux.

Cependant, le plus gros problème de santé était qu’il n’avait pas d’appétit, ce qui a conduit à l’insertion chirurgicale d’une sonde d’alimentation pour garantir qu’il reçoive la nutrition nécessaire.

Malgré toutes les difficultés, Clayton s’est révélé être un félin extrêmement affectueux et gentil. Il était si reconnaissant qu’ils l’aient sauvé, ronronnant pendant ses traitements sans la moindre trace d’agressivité ou de résistance.

Il fut bientôt placé dans une merveilleuse famille d’accueil où il reçut tout l’amour et les soins dont il avait désespérément besoin. En quelques jours, Clayton a commencé à montrer des signes d’amélioration, devenant un chaton vif et énergique.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *