Maison

Un chat abattu avec une balle est resté paralysé jusqu’à ce qu’une âme bienveillante vienne et l’aide à marcher à nouveau

Cela me brise toujours le cœur de voir un chat sans défense se débattre dans les rues difficiles, sans personne pour lui offrir un coup de main. Pourtant, certains d’entre eux rencontrent une âme bienveillante qui change tout leur monde. Ce fut le cas d’un chat nommé Desmond.

David Loop, un parent adoptif compatissant, a rencontré Desmond, un chat errant ayant désespérément besoin d’aide.

La mignonne rousse était à peine capable de bouger. Ses pattes arrière semblaient paralysées et il se traînait en utilisant uniquement ses pattes avant.

Alors que David s’approchait du chaton, il remarqua le regard triste dans ses yeux et ne pouvait pas supporter de le laisser derrière lui. Il l’a ramassé et s’est précipité chez le vétérinaire d’urgence, espérant que son nouvel ami à quatre pattes se rétablirait.

Cependant, le vétérinaire a révélé une nouvelle dévastatrice. Quelqu’un avait cruellement tiré sur Desmond avec une balle, lui causant de graves blessures à la colonne vertébrale et une paralysie des jambes.

Ses pieds étaient usés car il les traînait constamment et son état général était vraiment mauvais.

À ce moment-là, David comprit le chagrin dans les yeux de Desmond, car ce n’était pas seulement son corps qui était blessé, son cœur aussi était brisé.

La nouvelle de l’état de Desmond a durement frappé David. Il ne pouvait tout simplement pas comprendre comment quelqu’un pouvait être si cruel et faire ça à une âme innocente, partageant :

« Pour nous, les humains, une pastille pour chat est comme une arme de gros calibre. Cela peut causer des dégâts importants. Il est difficile de comprendre comment les humains peuvent infliger ce type de douleur à des animaux sans réfléchir à ce qu’ils font. »

Malheureusement, le vétérinaire n’a rien pu faire pour aider le chat désespéré et David était dévasté.

Cependant, malgré le pronostic sombre, cet homme attentionné a refusé d’abandonner pour l’instant et est allé chercher un deuxième avis.

Après avoir vérifié les radiographies de Desmond, le pronostic est resté inchangé. Les craintes de David se sont confirmées : Desmond ne marcherait probablement plus jamais.

Le vétérinaire a suggéré d’euthanasier le pauvre chat et de lui épargner davantage de souffrances. C’était une décision déchirante que David n’aurait jamais imaginé devoir prendre.

David est parti avec un trou dans le cœur et l’esprit rempli de questions. Pourrait-il supporter de dire au revoir à Desmond ? N’y avait-il plus aucun espoir ?

Cependant, il est resté optimiste, ce qui lui a permis de tenir encore un peu.

Les jours passèrent et il surveillait chaque mouvement de Desmond et puis quelque chose d’incroyable se produisit !