Maison

Un chat âgé souffrant de malnutrition qui lutte pour survivre a enfin une chance de vivre

Dessy, véritable héroïne du refuge et du refuge, a ouvert sa maison à de nombreux chats et chatons en détresse.

Un jour, Dessy faisait quelques courses lorsqu’un chat sauvage croisa son chemin. Le pauvre homme mourait de faim et semblait avoir besoin d’une aide urgente.

C’était un amoureux âgé qui errait seul dans les rues, faisant de son mieux pour survivre. Le pauvre garçon était si mal en point qu’il s’est approché de Dessy et s’est mis à miauler désespérément après elle.

Cela lui a brisé le cœur et elle a décidé d’agir immédiatement. Comme il était sauvage, il était difficile de le prendre dans ses bras et de le mettre dans une cage, elle devait d’abord gagner sa confiance.

Dessy passait chaque jour pour le nourrir jusqu’à ce qu’il soit enfin prêt à être emmené chez le vétérinaire. Ils lui ont prescrit des antibiotiques et des gouttes pour les yeux, et il était prêt à rentrer chez lui.

Depuis que Dessy et son mari ont décidé d’accueillir des chats dans le besoin, ils les accueillaient généralement dans leur propre maison. Au fil du temps, de plus en plus de chiens errants ont eu besoin de leur aide et leur maison est devenue trop petite.

Avec l’aide et les dons de personnes bienveillantes, Dessy et son mari ont réussi à louer une chambre et à y fournir tout ce dont un chat pourrait avoir besoin. Comme elle l’explique dans sa vidéo :

« Grâce à nos donateurs, nous avons loué une chambre pour le vieux chat et d’autres personnes dans le besoin. Nous l’appelons la « salle des chats heureux ». Le lieu est encore en chantier. Nous prévoyons de le rendre très convivial pour les chats.

Aslan, notre chéri senior, a été le premier animal errant à se rétablir dans cet espace sûr.

Aslan avait désespérément besoin d’un bain, mais étant un chat sauvage, ce n’était pas une tâche facile pour le duo adoptif. Comme le rappelle Dessy :

“Il est sauvage et n’est pas habitué à la présence humaine, encore moins à être tenu par la main.”

Elle a donc dû utiliser des gants de protection pour lui donner un bain. Ensuite, ils l’ont mis dans son porte-bébé et ont placé un radiateur pour qu’il puisse se sécher.