Maison

Un chat errant sans membres antérieurs et sans oreille trouve un foyer aimant

Il n’est pas rare de rencontrer un chat errant dans un état misérable qui évoque un sentiment de pitié. Atteints de toutes sortes de maladies, de climats rigoureux et du manque de nourriture et d’abri, les animaux errants subissent souvent de nombreuses souffrances.

Cependant, un chat des rues dépourvu de membres antérieurs est un spectacle particulièrement pénible. Dans une vidéo virale sur YouTube, une femme montre un pauvre chat sans pattes avant qu’elle a repéré dans la rue.

Le félin en difficulté, incapable de courir ou d’attraper, dépendait des passants pour le nourrir. Même manger seul était difficile pour ce pauvre chat sans membres antérieurs pour supporter son poids.

Il lui manquait non seulement deux pattes mais aussi une oreille. Ce qui est arrivé à ce malheureux félin pour le laisser dans un tel état restait un mystère. Il se pourrait qu’il soit né de cette façon ou qu’il ait vécu une sorte de traumatisme.

La femme a eu le cœur brisé de voir le pitoyable chat se débattre dans la rue, dépendant des gens pour survivre. Malgré son état paralysant, le chaton avait toujours de l’amour dans son cœur. Il était reconnaissant chaque fois que quelqu’un lui proposait de l’aide.

Et il adorait se faire caresser ! Il avait autant besoin d’amour que de nourriture. Ses yeux doux étaient constamment à la recherche d’une âme bienveillante prête à lui ouvrir son cœur.

Laisser un cœur aussi bon et aimant lutter et souffrir aurait été trop cruel, alors la femme a ramené le chat à la maison. Cependant, sa maison n’était pas non plus la meilleure solution, car elle était déjà à pleine capacité.

Elle l’a accueilli et a promis de trouver à Xiaobawang, comme elle l’appelait, un foyer aimant pour toujours. Avec sa nature affectueuse et son charme irrésistible, ce n’était pas difficile.

Xiaobawang fut bientôt accueilli dans une famille aimante prête à prendre soin de lui. Ses nouveaux frères et sœurs à fourrure l’ont accueilli les pattes ouvertes, lui offrant l’amour dont il avait envie depuis si longtemps.

Ses pattes l’ont comblé de nombreux animaux de compagnie et de nourriture délicieuse qu’il appréciait énormément. La vie devenait vraiment belle.

Dans ce nouvel environnement stimulant, Xiaobawang a trouvé sécurité et confort, ce qui lui a permis de s’épanouir. Il a appris à accepter et à chérir son caractère unique au lieu de se soucier de s’intégrer aux autres.