Maison

15 signes que votre ami félin est traumatisé et que faire

Tout comme les humains, les chats peuvent subir des traumatismes. Cela peut causer beaucoup de problèmes au propriétaire d’un chat et à son chat. Certaines expériences traumatisantes, telles que la maltraitance, les bagarres de chats, les attaques ou des situations stressantes similaires, peuvent provoquer chez un chat un traumatisme émotionnel, un trouble de stress post-traumatique (SSPT), des troubles anxieux et même une dépression.

Il peut sembler plus facile d’aider les humains confrontés à ce problème, car ils peuvent en parler, expliquer la situation et trouver des stratégies pour y remédier. Même si les chats ne peuvent pas parler, ils peuvent néanmoins exprimer leurs sentiments à travers leur langage corporel et leur comportement.

C’est pourquoi il est toujours important de surveiller le comportement de votre chat afin de comprendre ce qu’il essaie de vous dire. Si vous pensez que votre chat souffre d’un traumatisme, lisez l’article et découvrez les 15 symptômes d’un chat traumatisé que tout propriétaire d’animal devrait connaître !

Voici 15 symptômes de chat traumatisé que vous devriez connaître

Jetons un coup d’œil aux 15 symptômes de chat traumatisé les plus courants qui vous aideront à reconnaître que votre chat souffre d’un traumatisme. Bien sûr, si vous remarquez certains de ces symptômes, il est très important que vous contactiez votre vétérinaire et que vous demandiez l’aide et les conseils d’un professionnel.

  1. Signes de comportement agressif
    Le comportement agressif est l’un des principaux symptômes du chat traumatisé. Il s’agit d’un comportement courant chez les chats qui ont vécu dans un environnement abusif. Ils peuvent montrer des signes d’agressivité pour se défendre contre d’autres animaux ou même contre des humains.

Ce comportement peut également survenir chez les chats qui n’ont pas été correctement socialisés lorsqu’ils étaient chatons. Ainsi, même si votre environnement est sécuritaire pour eux, ils peuvent parfois être agressifs parce qu’ils ne sont pas habitués à interagir avec les humains ou d’autres animaux.

S’il y a des chats stérilisés dans votre quartier qui font du bruit, cela peut déclencher encore plus l’agressivité de votre chat.

  1. Mon chat tremble la plupart du temps
    Il n’est pas très courant de voir un chat trembler la plupart du temps. Les chats sont généralement des animaux calmes et indépendants, convaincus de pouvoir se défendre. Cependant, cela ne veut pas dire qu’ils ne peuvent pas avoir peur de quelque chose.

Vous remarquerez peut-être que votre chat tremble lorsqu’il se trouve dans un endroit qui lui rappelle une période traumatisante. Ainsi, les bruits forts, comme la circulation automobile par exemple, peuvent provoquer des tremblements si votre chat a été impliqué dans un accident de voiture ou un événement traumatisant similaire dans le passé.

La chose importante à faire est de découvrir ce qui fait trembler votre chat et d’essayer d’éviter les déclencheurs. Par exemple, vous pouvez la placer dans un environnement plus sécurisé, loin des bruits forts qui ne lui rappelleront pas l’expérience traumatisante. Si cela ne vous aide pas, vous devriez consulter un expert.

  1. Peur d’être seul
    Si vous remarquez des vocalisations excessives ou voyez que votre chat devient nerveux lorsque vous le quittez, cela signifie qu’il souffre d’anxiété de séparation.

Peut-être que dans le passé, elle était souvent laissée seule pendant de longues périodes sans nourriture ni eau, ce qui entraînait un traumatisme. Ou peut-être qu’elle avait peur du tonnerre ou quelque chose de similaire, et qu’il n’y avait personne pour la rassurer.

Cependant, vous pouvez prendre certaines mesures pour éviter cela. Premièrement, ne laissez votre chat plus longtemps que lorsque cela est vraiment nécessaire. Ensuite, assurez-vous de laisser votre chat dans un espace calme et sûr. De plus, vous pouvez lui fournir de nombreux jouets intéressants qui occuperont son attention.

Vous pouvez également ajouter des arbres à chat et des lits pour chat dans la pièce, afin qu’elle dispose d’un endroit chaleureux et confortable pour dormir. Plus important encore, fournissez à votre chat suffisamment de nourriture et d’eau, ainsi qu’un bac à litière propre, jusqu’à votre retour. Cela pourrait aider votre chat à rester calme jusqu’à votre retour à la maison.

  1. Changements soudains de tempérament
    Un changement soudain de comportement fait partie des symptômes traumatisés du chat qui doivent être pris au sérieux. Si votre chat vient vers vous pour attirer votre attention, que vous commencez à le caresser et qu’il réagit soudainement de manière agressive, quelque chose ne va pas.

Ainsi, à un moment donné, c’est un chat adorable et amical et le moment suivant, elle vous attaque. Il n’est pas nécessaire d’avoir une réaction agressive si c’est elle qui est venue vers vous en premier. Cela signifie généralement que votre chat souffre d’une sorte de traumatisme.

Un chat peut réagir de cette façon parce qu’il a été traumatisé dans le passé par des caresses excessives et dures, voire par des coups. Dans tous les cas, vous devriez consulter un vétérinaire ou un comportementaliste animalier.

  1. Perte d’appétit

La perte d’appétit peut être une conséquence du stress ou de problèmes de santé mentale causés par une expérience traumatisante. Bien sûr, vous devez remarquer quand votre chat cesse de manger correctement afin d’éviter une perte de poids qui peut entraîner de graves problèmes de santé.

Lorsqu’ils sont stressés, les chats peuvent arrêter de manger leur nourriture habituelle et se contenter de friandises qui les aideront à survivre. Cependant, il est également possible que votre chat arrête de manger du tout et meure de faim. Tout comme un chat arrête de manger, il peut également arrêter de boire de l’eau.

  1. Perte de poids
    La perte de poids est un autre symptôme traumatisant du chat qui suit généralement la perte d’appétit. Vous devez donc agir rapidement lorsque votre chat arrête de manger comme d’habitude pour éviter qu’il ne perde du poids.

La perte de poids peut être extrêmement dangereuse pour votre félin car elle peut entraîner des maladies graves, notamment des problèmes de foie.

  1. Aucun intérêt pour le jeu
    Si vous remarquez que votre chat n’est plus aussi joueur que d’habitude et qu’il ne souhaite pas interagir avec vous aussi souvent qu’avant, alors il est peut-être temps d’y réfléchir sérieusement.

Soyez attentif au comportement général de votre chat, et si vous remarquez d’autres changements, cela signifie qu’il est temps de réagir !

Cependant, avant de remarquer d’autres changements, vous pouvez essayer d’attirer l’attention de votre chat en lui offrant des jouets intéressants, ou essayer de passer plus de temps avec lui. Si cela ne vous aide pas, vous devriez peut-être demander conseil à un expert.

  1. Besoin d’affection
    Le traumatisme d’un chat peut avoir plusieurs conséquences possibles. Nous avons déjà évoqué le manque d’intérêt pour le jeu. Cependant, une autre conséquence possible est que votre chat sera exigeant et nécessiteux de votre affection.
  2. Miaulement excessif

Les symptômes traumatisants du chat incluent également des miaulements excessifs et forts. Cela peut signifier beaucoup de choses. Cela peut indiquer que votre chat ne se sent pas en sécurité dans l’environnement ou qu’il vous cherche.

  1. Fuite accrue
    Les chats traumatisés ont tendance à tenter de s’échapper, et c’est quelque chose que vous devez vraiment garder à l’esprit ! Ils veulent s’échapper pour éviter que des événements traumatisants ne se reproduisent.

Cela peut signifier que votre chat ne se contentera pas de s’enfuir dans le jardin. Elle peut aller aussi loin que possible pour assurer sa sécurité. Fournissez un endroit sûr et sécurisé où votre chat peut se cacher quand il le souhaite.

  1. Dissimulation accrue
    En plus de s’échapper, un chat traumatisé peut aussi aimer se cacher. Peut-être qu’elle se cache de vous ou d’autres personnes inconnues, comme des invités, ou d’autres choses qu’elle considère comme des menaces potentielles.
  2. Problèmes de comportement destructeur
    Si vous pensez que seul un chien peut détruire votre maison, alors vous vous trompez ! Les problèmes de comportement destructeur sont l’un des principaux symptômes du chat traumatisé. Cela peut inclure des éléments tels que :
  3. Miction et défécation inappropriées
    Une miction et une défécation inappropriées peuvent également être un signe de traumatisme. Il y a des cas où un chat utilise correctement le bac à litière, mais s’arrête soudainement.

Il se peut que votre chat ait eu une mauvaise expérience en utilisant le bac à litière et qu’il évite désormais le bac à litière afin d’éviter une répétition de l’expérience traumatisante.

  1. Troubles du sommeil
    Les troubles du sommeil sont l’un des symptômes les plus courants du SSPT chez un chat.

Les troubles du sommeil signifient que votre chat ne peut pas bien dormir, voire pas du tout, parce qu’il est traumatisé et qu’il pense à l’événement qui a causé le traumatisme. Elle peut être incapable de se détendre, car elle est toujours prête à s’enfuir ou à se défendre.

  1. Éviter les choses associées aux événements traumatisants
    Les chats qui subissent un traumatisme sont plus susceptibles d’éviter les choses, les lieux ou même les personnes qui ont causé le traumatisme. De cette façon, ils se protègent et évitent les dangers potentiels.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *